Introduction

Août 1914

Septembre 1914

Octobre 1914

Novembre 1914

Décembre 1914

Janvier 1915

Février 1915

Mars 1915

Avril 1915

Mai 1915

Juin 1915

Juillet 1915

Août 1915

Septembre 1915

Octobre 1915

Novembre 1915

Décembre 1915

Janvier 1916

Février 1916

Mars 1916

Avril 1916

Mai 1916

Juin 1916

Juillet 1916

Août 1916

Septembre 1916

Octobre 1916

Novembre 1916

Décembre 1916

Janvier 1917

Février 1917

Mars 1917

Avril 1917

Mai 1917

Juin 1917

Juillet 1917

Août 1917

Septembre 1917

Octobre 1917

Novembre 1917

Décembre 1917

Janvier 1918

Février 1918

Mars 1918

Avril 1918

Mai 1918

Juin 1918

Juillet 1918

Août 1918

Septembre 1918

Octobre 1918

Novembre 1918

 

 

Il y a cent ans le 1er août 1914 débutait un conflit qui allait durer plus de 4 ans.


A l’heure des commémorations du centenaire de la Grande guerre le site internet des Archives de Nantes ouvrent une nouvelle rubrique intitulée Chroniques 1914-1918.

Nous tiendrons mensuellement la chronique nantaise de ces années de guerre, sur le front à partit du journal de guerre de Maurice Digo et aux notes des campagne de Paul Pequin, mais aussi à l'arrière grâce aux rapports des écoles et au journal de Marie Bougouin.

Maurice DIGO


Né le 16 janvier 1892 à Nantes, Maurice Digo fait de brillantes études à l'Ecole des Beaux-Arts et devient commis architecte au service d'Etienne Coutan, architecte de la Ville. Le 1er août 1914 , alors que la mobilisation est décrétée, il se marie avec Angélique Barbier .
Mobilisé le 27 octobre 1914 au 146ème Régiment d'infanterie, il est nommé sucessivement caporal puis sergent fourrier et fin 1916 il devient 3ème sous-officier observateur de bataillon.
Il est décédé à Nantes le 26 décembre 1967.

Son journal de guerre couvre toute la guerre du 1er août 1914 au 2 août 1919.

Paul PEQUIN


Fils de Léon Pequin, industriel, maire de Gétigné, est né à Gétigné le 8 avril 1891.
St Cyrien, il commença la guerre sous-lieutenant au 147ème Régiment d'infanterie (2ème bataillon, 8ème compagnie) puis passa à l'aviation le 25 septembre 1915 en tant qu'observateur.
Il termina sa carrière Général de division aérienne.
Le 20 décembre 1913, il avait épousé, à Nantes, Geneviève Bougouin, une des quatre filles de l'architecte Marie François Louis Bougouin.
Il est décédé à Nantes le 28 mai 1973.

Ses notes de campagne couvrent sa première année de guerre dans l'infanterie soit du 31 juillet 1914 au 27 août 1915.

Marie BOUGOUIN
Marie Bougouin (1872-1929) première des filles de l'architecte Marie François Louis Bougouin et belle-sœur de Paul Pequin relate quant à elle la vie familiale à l'arrière à Nantes du 19 juillet 1914 au 31 mai 1925.


Archives de Nantes - 2015