Guillaume Harouys, sieur de la Rivière et de la Seilleraye fut élu maire le 28 décembre 1571 et exerça son mandat durant l’année 1572, année de répression contre les protestants .

En respectant l’édit de pacification qui accordait la liberté de conscience aux calvinistes, le maire et ses collègues gardèrent secret la lettre du duc de Montpensier les informant du massacre de la Saint-Barthélémy le 24 août 1572 à Paris et ordonnant aux magistrats nantais d’imiter Paris. Appuyé par la milice bourgeoise Guillaume Harouys sut garder le calme dans sa ville.

 

Documents associés :

 

© Archives municipales de Nantes - 2011