Le site d'Auvours

Article rédigé par Yves-Marie Rozé

 

Le passé du site d'Auvours à Nantes

Une nécropole antique, des renues, de l’eau, du feu, des copeaux, du foin des services et des associations

 

En 1855 une pépinière devient un grand réservoir d’eau surmonté d’un château d’eau durant 50 années. Les bureaux du Service des Eaux de Nantes s’installent ensuite en 1910 dans un bâtiment neuf, suivi par celui des ateliers de mécanique en 1926 et la fonderie en 1928 jusqu’au départ sur le site de l’usine de la Roche vers 1985.

Entre les années 1990 et 2013, les bâtiments administratifs ont accueilli de nombreuses associations dans les anciens bureaux. Les ateliers après avoir hébergé des sans-logis et une écurie, sont utilisés de 2000 à 2013 par deux antennes des services : la Voirie du Pôle Nantes-Ouest et des Espaces Verts.

Le site devenant un ensemble résidentiel avec quatre immeubles, les ateliers et les autres bâtiments seront détruits sauf le majestueux bâtiment de 1910 qui sera conservé extérieurement.
Des recherches archéologiques avant la reconstruction ont mis à jour les traces d'une nécropole antique.
Du point de vue du patrimoine industriel, seul le four à fonte, ou mini-cubilot a une valeur, et est en cours de préservation pour être mis en valeur sur le site à la fin des chantiers en cours.

Archives de Nantes - septembre 2016