"Quartiers, à vos mémoires"
Journées d'études et de rencontres organisées
les 21, 22 et 23 janvier 2005

au Lieu Unique

 


Depuis plus de vingt ans, de nombreuses actions patrimoniales, sociales ou artistiques liées au thème de la mémoire accompagnent les mutations rurales, industrielles et urbaines. Portées par les institutions, ces actions s’inscrivent dans le champ du développement culturel et social des territoires. Cependant les initiatives de sauvegarde et de transmission de la mémoire ne sont plus l’apanage des seules institutions patrimoniales. Des individus et des associations sont désormais à l’origine de tels projets.
Ainsi à Nantes, depuis plus d’une dizaine d’années, des associations d’habitants se chargent de transmettre l’histoire et la mémoire de leur quartier. Mais force est de constater que ces initiatives porteuses de dynamique sociale et qui participent à l’enrichissement de l’histoire et du patrimoine de la ville manquent de visibilité. En outre, les porteurs de projets ont rarement l’occasion communiquer entre eux, avec les institutions patrimoniales, avec les chercheurs mais également avec le public nantais.

Les Archives de Nantes proposent de rassembler durant trois jours les différents acteurs de la mémoire afin d’interroger la fonction culturelle et sociale de la mémoire urbaine, de valoriser les travaux réalisés à l’échelle de la ville et de confronter les pratiques.
Journées de réflexion, rencontres, conférences et ateliers méthodologiques sont au programme de ce forum « Mémoires des quartiers ».

 

Vendredi 21 janvier 2005 : journée de réflexion

Les actions mémorielles de la ville : état des lieux, enjeux et perspectives

Les démarches liées à la mémoire ont fait une entrée massive dans les pratiques sociales, culturelles et les politiques de la ville. Les premières vagues de patrimonialisation ont porté sur les mutations rurales et la désindustrialisation. Elles se développent aujourd’hui dans le sillage de la politique de la ville et des politiques de renouvellement urbain et visent la requalification de certains quartiers. Impulsée par des associations ou incitées par l’action publique, toutes ces actions ne sont pas porteuses des mêmes enjeux. Il paraît donc approprier dans le cadre de ce forum d’interroger cette production mémorielle et ces acteurs multiples, de questionner sa transmission et ses effets.

Cette journée a pour vocation de mettre en perspective les différentes actions liées aux mémoires urbaines. Chercheurs en sciences sociales, représentants d’institutions publiques et porteurs de projets associatifs croiseront et confronteront leurs approches et analyses.

 

1ère séance : 10h – 12h
Enjeux et problématiques des mémoires urbaines 

Un programme de recherche interministériel intitulé « Mémoires, production de sens et récits de et dans la ville. » a été initié en 2001 dans le cadre du programme « Ville, culture et dynamiques sociales ». Cette première séance reprendra les analyses issues de ces recherches.

 

Présentation de l’atelier « Mémoires urbaines » issu du programme de recherche interministériel : Culture, ville et dynamique sociale
Michel Rautenberg, professeur d’ethnologie et directeur de l’Institut de Sociologie de l’Université des Sciences et des Techniques de Lille

Mémoires dans la ville entre action sociale et conservation
Michel Rautenberg, professeur d’ethnologie et directeur de l’Institut de Sociologie de l’Université des Sciences et des Techniques de Lille

Première analyse du paysage socioculturel dessiné par les actions mémoire/histoire

Jean Barthélemi Debost, historien, chargé de mission au bureau du patrimoine du Conseil général de la Seine Saint-Denis, Bobigny

Questions sur le travail des mémoires dans la ville, à partir du cas de l’agglomération lyonnaise.

Catherine Foret, sociologue, Lyon

 

2nde séance : 13h30 – 15h15
Les politiques publiques de la mémoire : création de lien social ?

La dynamique de productions mémorielle qui se développe ces dernières années dans les villes est largement encouragée par les politiques publiques. De nombreux projets associent de manière transversale une diversité de partenaires institutionnels (collectivités locales, DIV, DRAC, FASILD). L’attention portée à cette entreprise mémorielle repose sur un triple postulat : le travail sur la mémoire favoriserait la recomposition des liens sociaux entre les groupes, réduirait les tensions sociales et participerait de la construction d’une mémoire collective.
Les intervenants de cette 2nde séance nous feront part des politiques publiques relatives aux actions mémorielles dans leur domaine respectif : politique culturelle et mémoire urbaine, mémoire et politique de la ville, mémoire de l’immigration. Les ville de Nantes et de Lyon mettront en avant les politiques et les expériences locales.

 

Le patrimoine, l’histoire et la mémoire dans la politique culturelle de la ville de Nantes

Yannick Guin, adjoint à la culture de la ville de Nantes

L’action du musée Gadagne dans le volet « Mémoires et identité » de la Charte de coopération culturelle

Pieranne Gausset, attachée de conservation, responsable du service des publics au Musée Gadagne, Lyon

 

L’accompagnement d’une action mémorielle par une Direction régionale des Affaires culturelles
Vincent Giovannoni, conseiller pour l’action culturelle et territoriale, DRAC Pays de la Loire, Nantes

Le partenariat entre la Direction des Archives de France et la Délégation interministérielle à la Ville pour la collecte des archives et de la mémoire de la politique de la ville

Michel Didier, directeur du centre de ressource de la Délégation interministérielle à la Ville, Saint-Denis

La mission de préfiguration de la Cité nationale de l’Histoire de l’immigration et le partenariat avec les acteurs locaux et régionaux

Jean Pierre Tronche, directeur régional du FASILD Pays de la Loire, Nantes

 

3ème séance : 15h30 – 17h30

Les mémoires urbaines à la croisée du culturel et du social : récits d’expériences

 

Trajectoires, association de recherches historiques et d’action sociale, est née en 1998 pour répondre aux demandes de sauvegarde et de transmission de la mémoire d’une part et de compréhension et d’analyse critique du passé d’autre part. Au cours de l’année de l’année 2004, l’association a organisé des rencontres entre les porteurs de projets relatifs au recueil et à la transmission de la mémoire. Une synthèse de ces rencontres sera présentée au cours de cette dernière séance ainsi que trois opérations mémorielles abordant chacune une thématique différente.

 

Les Rencontres Trajectoires : une initiative de réflexion critique et d'échange autour des activités mémorielles.

Pierre Jacques Derainne, historien, association Trajectoires, Paris

Mémoires et urbanisme : la « Maison des Métallos », un exemple de sauvegarde et « d’activation » mémorielle.

Jamila Kouati, association Trajectoires, Paris

 

Mémoire et création artistique : présentation du spectacle « Synthe Saga », création théâtrale à partir d’une fresque sur les migrations des personnes venues travailler dans les usines de l’agglomération.

Brigitte Mounier, comédienne et directrice de la Compagnie des mers du Nord, Dunkerque - Grande Synthe

 

>>> Lire la présentation des interventions

 

Samedi 22 et dimanche 23 janvier : les rencontres

Au cours des 10 dernières années, une trentaine d’opérations mémorielles portées soit par des associations, soit par des services de la ville, ont été conduites dans différents quartiers Nantais. Objectifs, méthodes et restitutions divergent selon l’initiateur du projet et les rencontres entre les différents acteurs de la mémoire sont rares. En outre, ces actions restent souvent cloisonnées dans les limites du quartier et ne rencontrent pas tout leur public potentiel.
Ouvertes au public, ces rencontres rassembleront les associations et les centres ressources oeuvrant pour la mémoire de la ville. Dans un espace convivial, ces dernières permettront des échanges entre et avec les porteurs projets associatifs et institutionnels. Les activités et les productions de chaque participant seront présentées.
Le public sera invité à parcourir la ville à travers une exposition de photographies représentant les lieux, activités… significatifs de l’histoire et de la mémoire de ses différents quartiers. Cette exposition aura pour vocation de susciter le dialogue entre les associations et les Nantais.
Ces rencontres seront ponctuées d’interventions destinées à donner des clés permettant d’appréhender les méthodes, les enjeux et le sens d’un travail sur la mémoire d’un quartier.

 
 
ASSOCIATIONS ET SERVICES PARTICIPANTS
- Associations de quartier

Association le « Magdeleine »
Association de la Butte Sainte Anne
Association Mémoires du quartier Saint-Félix
Association des habitants de Saint-Pasquier
Groupe « Sans mémoires, pas d’avenir : de Chézine à Malville»
Asceeb groupe « Histoire des quartiers Nord »
Doulon Histoire
Collectif des Batignolles
Fédération des Amis de l’Erdre
Commune libre de Saint Joseph de la Porterie

- Les centres-ressources associatifs

Société académique de Nantes et du pays Nantais
Maison des Hommes et des techniques
Centre d’Histoire du Travail
Entreprises et patrimoine industriel
Centre interculturel de documentation
Société d’histoire de la médecine et des hôpitaux de l’Ouest

- Les centres-ressources institutionnels

Archives de Nantes
Musée du Château des Ducs de Bretagne
Médiathèque Fonds patrimoine
Service tourisme et patrimoine / Ville d’art et d’histoire
Archives départementales de Loire Atlantique
MGCITE / les journaux de quartiers de Bellevue, Malakoff, Bottière, Nantes Nord, Dervallières

 

LES INTERVENTIONS

Salon de musique

 

Samedi 22 janvier
 

Resituer le quartier dans l’histoire de la ville

10h30 – 12h00 - L’évolution urbaine de Nantes et histoire du logement social à Nantes
Gilles Bienvenu et Marie Paule Halgand, historiens et enseignants à l’école d’Architecture de Nantes

 

Quelques pistes méthodologiques

14h - Faire l’histoire de son quartier : définitions, thèmes et sources
Nathalie Barré (Archives de Nantes) / Christophe Patillon (Centre d’Histoire du Travail)

14h30 - Les lieux ressources : quels documents dans quel établissement ?
Véronique Guitton (Archives de Nantes / Krystel Gualde (Musée du Château des Ducs de Bretagne) / Archives départementales de Loire Atlantique

15h - La collecte de témoignages : méthodologie et données technologiques et juridiques
Marie-Hélène Chevalier (Archives départementales du Maine et Loire)

15h30 - Que faire des documents collectés par les associations ?
Joël Guibert (Faculté de sociologie de Nantes) / Nathalie Barré (Archives de Nantes)

16h - Publier et exposer : quelques règles à connaître
Laurent Huron et Véronique Gratas (Entreprises et Patrimoine Industriel) / Noël Guillet (Doulon Histoire)

Dimanche 23 janvier
 
Objectifs, démarches et enjeux des expériences associatives nantaises

16h – 17h30 - Les porteurs de projets associatifs Nantais : qui sont- ils ? quelles sont leurs motivations,? comment font-ils ? comment est reçu leur travail et quel public est visé et concerné ?
Table ronde animée par Michel Sourget avec le Collectif des Batignolles, le Magdeleine, l’association de la Butte Sainte Anne, le Centre d’Histoire du travail, l’ AASCEB Nantes Nord et la Société d’histoire de la médecine et des hôpitaux de l’Ouest

 

 

>>> "Quartiers, à vos mémoires" en image ...

 

 

     
Archives de Nantes - 2014