Trois soirs à Graslin

La scène Graslin a vu défiler au cours du XIXème siècle des grands artistes.
Côté théâtre, citons Talma, Mlle Georges, Mlle Mars, Régnier qui débute à Nantes et revient au Grand Théâtre pour une représentation en 1855, la tragédienne Rachel en juin 1845, etc.
Côté musique sont acclamés à Nantes Boieldieu en 1819, Liszt en 1845, Massenet qui dirige en 1883 la première nationale d’Hérodiade ou encore Gounod en 1888.

Source incontournable pour les grands évènements : la presse locale. Voici donc trois grandes soirées du théâtre Graslin à travers le Journal de Nantes et de la Loire-inférieure, Le Breton, Le Populaire, L'Union bretonne, Le Progrès et Le Phare de la Loire.



Suite >>