Le recrutement de la troupe

Les artistes sont engagés à chaque début de saison, au sein d'autres troupes ou par le biais d'agences théâtrales. Il est fréquent que les directeurs se rendent à Paris afin de monter leur troupe et recruter les acteurs, les musiciens d'orchestre et les choristes.

Arrêté règlementant les débuts des artistes, 1863, 2 R 587

Jusqu'à la Première Guerre mondiale, les artistes sont soumis à ce qu'on appelle "les débuts" : leurs prestations sont évaluées lors de plusieurs représentations et un scrutin décide de leur avenir dans la troupe de la saison. Les nouveaux artistes sont soumis à trois débuts tandis que ceux déjà présents lors de la campagne précédente ne sont évalués que sur une seule prestation.
Au début du XIXème siècle, les artistes sont jugés aux applaudissements ou aux sifflets du public... Mais rapidement les débordements incitent la municipalité à règlementer la procédure. Le scrutin évolue au milieu du siècle : en 1844 seuls les abonnés et le parterre sont électeurs et reçoivent un numéro à leur entrée ; quatre-vingts d'entre eux sont ensuite tirés au sort à l'entracte. Dix ans plus tard, les abonnés sont les uniques électeurs. Avec la Troisième République, on expérimente - brièvement - le suffrage universel masculin.

Suite >>