| Page d'accueil | Contacts | Moteur de recherche | Plan du site | Utilitaires |   
   
       Ressources en ligne > Affiches 1939-1945 > Lieutenant-colonel Hotz
       
 
Le 20 octobre 1941, le Feldkommandant Hotz, commandant la place de Nantes, est abattu rue du roi Albert. Par mesure de représailles, les autorités militaires allemandes exigent l’exécution de 50 otages. Des primes sont également offertes pour obtenir la dénonciation des coupables. Devant l’inefficacité de ces mesures, 48 otages sont fusillés : 16 à Nantes, 27 à Châteaubriant et 5 à Paris.
Devant l’atrocité de cette décision, le général De Gaulle fait de Nantes "Ville Compagnon de la Libération" (décret du 11 novembre 1941). Seules quatre autres villes recevront cette distinction : Grenoble, Vassieux en Vercors, Paris et l’Ile de Sein.
Au lendemain de la guerre, le conseil municipal décide à l’unanimité de donner le nom de "Cours des 50 Otages" au bras comblé de l’Erdre, nouvellement aménagé.